=> Centres d'accueil – Département du tourisme de l'Alabama Département du tourisme d'Alabama – Pancarte a vendre


Le gouverneur Ivey annonce un investissement de 33 millions de dollars pour des projets de restauration et de conservation en Alabama
Les nombreuses vies d'initiés de la musique Muscle Shoals
Zone du patrimoine reçoit 2 subventions
Saison touristique d'automne
Le gouverneur Ivey allume un arbre de Noël officiel
Le Tennessee River Valley Stewardship Council célèbre le premier anniversaire de l'agrandissement de Mapguide
Le 5 décembre, le Panthéon de la musique de l'Alabama accueille un concert de Noël
Alabama 200 ateliers se terminent cette année à Fort Payne
La résidence du gouverneur ouverte aux visites à la chandelle le lundi soir de décembre
Événements de vacances à travers l'Alabama
«Partner Pointer» pour le site Web de l'industrie du tourisme

________________________________________________

Le gouverneur Ivey annonce un investissement de 33 millions de dollars pour des projets de restauration et de conservation en Alabama
La Gouverneure Kay Ivey a annoncé que la National Fish and Wildlife Foundation (FNWF) avait approuvé plus de 33,5 millions de dollars pour la création de cinq nouveaux projets et la modification de deux projets existants axés sur la restauration et la conservation des ressources naturelles de l’Alabama.

«Les dégâts causés par la marée noire de Deepwater Horizon de 2010 restent toujours présents dans nos esprits», a déclaré le gouverneur Ivey. «Ce financement supplémentaire de 33 millions de dollars pour l'Alabama par la National Fish and Wildlife Foundation renforcera encore nos efforts de rétablissement à long terme le long de la côte du golfe du Mexique. L'engagement de nos partenaires locaux, provinciaux et fédéraux pour assurer la durabilité à long terme de nos zones côtières est grandement apprécié. ”

En 2013, un tribunal de district américain a approuvé deux accords de plaidoyer résultant des accusations pénales contre BP et Transocean en tant que parties responsables du déversement de pétrole Deepwater Horizon. Le règlement prévoit un montant total de 2,54 milliards de dollars pour la FNWF afin de créer un Fonds pour la protection de l'environnement dans le Golfe (GEBF) sur une période de cinq ans afin de soutenir des projets écologiques dans les cinq États du Golfe. Un montant total de 356 millions de dollars sera versé au GEBF pour des projets de conservation dédiés à l’État de l’Alabama.

Les projets d'Alabama 2017 comprennent:

Acquisition du refuge faunique national Bon Secour – 5,9 millions de dollars
Ce projet propose l’acquisition d’une propriété de 251 acres désignée par le US Fish and Wildlife Service (USFWS) comme l’une de ses principales priorités dans l’État de l’Alabama. Le colis sera transféré à l'USFWS pour inclusion et gestion dans la réserve faunique nationale de Bon Secour (BSNWR). Le bien représente une zone prioritaire importante dans la limite des acquisitions autorisées du Refuge et comprend des habitats de garrigues / arbustes, de pins plats, de marais salés et de ruisseaux à marée, avec des zones humides permanentes et semi-permanentes dispersées à travers la parcelle.

Programme d'acquisition et d'amélioration de l'habitat des oiseaux de l'île Dauphin – 4,5 millions de dollars
Ce projet améliorera l'habitat des oiseaux côtiers le long d'un mile de la plage récemment restaurée qui est immédiatement adjacente à une réserve ornithologique de 200 acres sur l'île Dauphin. Le projet comprendra des clôtures en sable, des plantations de dunes, des panneaux de signalisation, une intendance et, si nécessaire, une mise en place de sable supplémentaire. En outre, des fonds sont prévus pour acquérir et améliorer d'importants habitats d'oiseaux sur l'île Dauphin, au profit des oiseaux de rivage, des échassiers et des migrants saisonniers. Une diligence raisonnable et la sensibilisation des propriétaires fonciers seront entreprises en tant que première étape pour acquérir environ 13 acres d'habitat non aménagé afin de protéger l'habitat de halte migratoire d'importance critique et de faciliter la gestion des blocs de terres de conservation contigus. Les terres acquises dans le cadre de ce projet seront cédées et gérées par le refuge d'oiseaux de l'île Dauphin (DIBS). DIBS entreprendra également une gestion des incendies dirigés et des espèces envahissantes afin de renforcer la valeur écologique de ces habitats nouvellement protégés.

Évaluation de la restauration de Little Dauphin Island – 1,4 million de dollars
Ce projet fournira des fonds pour étudier les options de restauration côtière et terrestre en vue d'un futur projet d'amélioration et de protection de l'île Little Dauphin. Inscrite dans la réserve faunique nationale Bon Secour gérée par le Fish and Wildlife Service des États-Unis, l’île Little Dauphin est une importante aire de nidification et de recherche de nourriture pour plusieurs espèces d’oiseaux côtiers, y compris plusieurs espèces d’oiseaux de rivage en péril.

Initiative de conservation et d'acquisition de l'habitat riverain de Mobile Bay – Phase II – 6,9 millions de dollars
La phase II de l'Initiative de conservation et d'acquisition de l'habitat riverain de Mobile Bay Shore permettra d'acquérir, de restaurer et de préserver des propriétés intactes hautement prioritaires non aménagées dans trois zones spécifiques de la ville de Mobile. Ces trois zones d'habitat intertidal prioritaires comprennent les habitats riverains, les terres humides et les hautes terres utilisés par diverses espèces de poissons et d'animaux sauvages blessées par la marée noire Deepwater Horizon.

Restauration du rivage Salt Aire – 12,7 millions de dollars
Ce projet s'appuie sur l'acquisition antérieure de la propriété Salt Aire (233 acres) Salt 2015 (GEBF 2015) et propose de protéger les rives dégradées et de restaurer 30 acres de marais côtier associé sur la rive ouest de la baie de Mobile. La construction de structures d'atténuation des vagues et l'utilisation avantageuse des matériaux de dragage pour la création de marais sont envisagées. Le prix GEBF 2015 a financé à la fois l'acquisition de la propriété et l'ingénierie et la conception des travaux de restauration demandés.

«L’annonce d’aujourd’hui porte à 148 millions de dollars le montant total des projets financés par le FNBE dans le cadre du GEBF dans l’état de l’Alabama. Elle représente l’aboutissement d’un processus de coordination d’une durée de près d’un an avec nos partenaires locaux afin d’identifier les projets qui amélioreront et renforceront de manière significative pour restaurer nos ressources naturelles dans l’avenir », a déclaré Chris Blankenship, commissaire du ministère de la Conservation et des Ressources naturelles de l’Alabama. "Nous apprécions le travail acharné de toutes les personnes impliquées pour mener à bien ces projets."

Des informations supplémentaires sur chaque projet seront bientôt disponibles sur les sites Web suivants: http://www.alabamacoastalrestoration.org/nfwf.aspx et http://www.nfwf.org/gulf.

Les nombreuses vies d'initiés de la musique Muscle Shoals
Extrait de l'article de Matt Wake sur AL.com:

La première fois que Dick Cooper a rencontré Bob Dylan, Dylan lui a demandé de ne pas prendre sa photo.

La légende de l’écriture était aux studios Sound Muscle Shoals de Sheffield, coproduisant un album de Barry Goldberg en 1974, connu pour avoir joué des claviers dans le décor historique «branché» du festival Newport Folk de Dylan en 1965 et avec le blues rocker Electric Flag.

"Dylan m'a dit très gentiment:" S'il te plaît, ne me tire pas dessus. Ça va me distraire », dit Cooper. "Et donc je n'allais pas lui tirer dessus." Mais très vite, le célèbre dirigeant d'Atlantic Records, Jerry Wexler, qui coproduisait l'album de Goldberg avec Dylan, a retrouvé Cooper et lui a donné des instructions différentes: "Écoutez, c'est Bob Dylan, Je veux que vous preniez des photos. »Cooper entra ensuite dans une cabine d'enregistrement vocal, se dressa sur un tabouret et se pencha sur un piano droit pour prendre deux photos de Dylan en studio. "Ce ne sont certainement pas de superbes photos", déclare Cooper dans son charmant trait de beurre. Quelle que soit la qualité, ces photos sont historiques: Plus de 40 ans plus tard, l’album éponyme de Goldberg est la seule sortie jamais produite par Dylan qui ne soit pas un de ses propres projets.

Cooper avait plus de liberté pour photographier Bob Dylan lors des sessions Muscle Shoals Sound pour les albums de Slyl Train Coming de 1979 et de «Sauvé» de Dylan. Quatorze des photos de Cooper de la soi-disant «période chrétienne» du chanteur ont été autorisées dans le nouveau coffret «Trouble No More – La série Bootleg, Vol. 13 / 1979-1981, ”qui reprend également le disque de 1981“ Shot of Love ”. Sorti le 3 novembre, le disque de luxe“ Trouble No More ”propose huit CD contenant 100 morceaux inédits en direct et en studio, dont 14 chansons inédites. Il y a aussi un DVD avec une séquence de concert de 1980. Une version standard à deux disques, «Trouble No More», contient 30 séquences live des tournées de Dylan en 1979, 1980 et 1981, y compris le tube «Gotta Serve Somebody».

Cooper a déclaré aux gens de Dylan qu’il n’utiliserait aucune de ses photos de «Trouble No More» ailleurs pendant un an. Ainsi, au lieu de vous montrer ces images, nous vous expliquerons comment elles ont été créées et nous détaillons l’histoire de Cooper, riche en tributaires. C’est l’ultime initié de la musique Muscle Shoals. Même s'il ne peut pas jouer une seule note.

L’appareil photo Minolta de Dick Cooper a choisi un moment inopportun pour cesser de fonctionner correctement. C'était lors des sessions «Slow Train Coming». Il tournait Dylan dans Muscle Shoals Sound, devant le second studio du studio d’enregistrement, 1000 Alabama Ave. emplacement et sur une berge à proximité. «L'obturateur a commencé à coller», dit Cooper. “J'ai donc beaucoup de photos où les choses du côté gauche de l'image sont utilisables, mais à droite l'exposition a été exagérée. Et évidemment, vous ne pouvez pas le voir avant de traiter le film, donc je ne me suis pas rendu compte que mon appareil photo fonctionnait mal avant que tout soit fini. »Ce qui est dommage, car les images de la session« Slow Train Coming »auraient offert une rare aperçu de la psyché de Dylan. Cooper se souvient que Dylan était «très nerveux» au sujet des paroles ouvertement chrétiennes de l’album. "Wexler étant un athée juif, il était assez intéressant de regarder l’interaction entre Bob et Wexler, parce que de temps en temps ils se blottissaient et il ressemblait à lui dire chapitre et vers qu’il devait lire."

Contrairement aux sessions de l'album Goldberg de 1974, Dylan n'a jamais spécifiquement demandé à Cooper de ne pas prendre de photo de lui, mais «était autant que possible invisible.» Dylan était beaucoup plus photogénique lors des sessions «Saved». "J'ai des poses de rock, où il fait des poses en studio, entre autres choses", déclare Cooper, qui avait déjà acheté un appareil photo Nikon.

Vers la fin de l'été 2017, Cooper a reçu un message vocal composé d'un numéro et d'un nom qu'il n'a pas reconnus. Il n’a reçu le message qu’après les heures normales de travail. À ce moment-là, il a rappelé et a été surpris lorsque Jeff Rosen, le directeur de longue date de Dylan, a répondu au téléphone. «Il était le seul qui restait dans le bureau», déclare Cooper. Après avoir exposé leurs plans pour un ensemble d'obscurités de l'ère chrétienne, les représentants ont demandé à Cooper de soumettre des photos pour une utilisation éventuelle. Il leur a envoyé 119 images via un compte de partage de photos en ligne Dropbox. Principalement juste des épreuves à basse résolution. L’équipe de Dylan souhaitait des copies haute résolution, mais Cooper leur envoya ses négatifs pour que ceux-ci soient générés.

Au moment de cet entretien, Cooper n’avait pas vu l’emballage «Trouble No More», bien qu’une copie lui en aurait été envoyée par la poste. Toutes les images sous licence de ses représentants Dylan étaient en couleur, bien qu’elles aient obtenu l’autorisation de Cooper d’en convertir certaines en noir et blanc pour le projet. Copper a assisté à l'édition de novembre de la version allemande du magazine Rolling Stone, qui comprend un collage d'une page de photos de Cooper, Dylan, dans le cadre de la couverture de «Trouble No More». Ces images incluent des plans de Dylan, Wexler, du bassiste Tim Drummond, du guitariste Mark Knopfler, du claviériste de Muscle Shoals, Spooner Oldham, et du coproducteur de Wexler, Barry Beckett.

«Bob est excentrique, dit Cooper, mais c’est l’une des personnes les plus agréables avec lesquelles j’ai travaillé. J'ai travaillé sur deux albums avec lui et il m'a littéralement demandé de faire deux choses, une sur chaque album. Et dans les deux cas, nous étions dans la salle de contrôle, et plutôt que de faire comme la plupart des gens l'auraient fait dans cette situation, comme 'Hé mon garçon, viens ici j'ai quelque chose à faire pour toi,' il se lèverait et venez vers moi et dites: «Pourriez-vous s'il vous plaît faire ceci pour moi?» Je sais que c'est mineur. Mais cela montre sa politesse et son comportement général à travers les choses. "

Cooper travaillait dans la photographie depuis l’âge de 7 ans et travaillait dans la chambre noire pour le secteur photographique de son père. Né en 1946 et grandissant à Birmingham, lorsque Cooper était en deuxième année du primaire, il avait commencé à créer un journal d’une page dédicacé, qui faisait la chronique de l’anniversaire de ses camarades de classe et d’autres sujets. Diplômé de l’école secondaire Hewitt-Trussville, il est devenu un Birmingham Post-Heraldreporter, couvrant le mouvement des droits civiques des années soixante.

L’écriture et la photographie ont formé l’axe de vocation de Cooper. Mais les choses ont vite basculé dans un nouvel avion après son arrivée à Florence Times-Tri Cities Dailyen 1972, à la suite d'un Decatur Daily passage couvrant la NASA. Un mercredi, dans la salle de presse de Florence, Cooper s’inquiétait de savoir quoi écrire pour un reportage du dimanche, quand un photographe a demandé s’il souhaitait assister à une session. "Qu'est-ce que c'est?" Répondit Cooper. le Times-Tri photog l’emmène aux studios FAME de Muscle Shoals. Là-bas, ils ont regardé le disque du chanteur de pays pop aux cheveux bouclés, Mac Davis, "Baby, ne vous laissez pas accrocher", qui est devenu plus tard un hit n ° 1.

"Trois mois plus tard", a déclaré Cooper, "j'ai une chronique musicale parce que cela répond à mes besoins en matière de fonctionnalités du dimanche, et cela me permet également de passer du temps en studio. Et je suis tombé amoureux des personnes que j'ai rencontrées. »Cooper s'est lié d'amitié avec Jerry Masters, ingénieur du son, passionné de moto – tout comme les musiciens locaux David Hood et Roger Hawkins. Cooper a acheté une motoneige et a commencé à «se promener dans les bois» avec ces pierres angulaires. «Ce fut une expérience de lien», dit-il.

Dans le cadre de la section originale de Rhythm Section de Muscle Shoals avec le batteur Hawkins, le claviériste Beckett et le guitariste Jimmy Johnson, Hood jouait de la basse sur des tubes d'Aretha Franklin, Paul Simon et de nombreux autres. Hood, dit Cooper, «a été l’un des premiers journalistes à s'intéresser de très près à l’activité musicale (Muscle Shoals). Il passait plus de temps au studio lorsque nous enregistrions des gens. Vous pourriez dire qu'il était plus qu'un simple journaliste, car ses articles étaient bien informés. Il savait de quoi il parlait."

Hood affirme que si l'équipe de Muscle Shoals Sound a d'abord pensé à Cooper comme journaliste, ils ont également respecté ses photographies. «Il avait aussi sa caméra pendue autour de son cou. Belles photos. Mais c’est bien de pouvoir disparaître quand vous en avez besoin pendant l’enregistrement, et il pourrait parler à ses sujets et ne pas les effacer ou quoi que ce soit. Je n’avais pas l’impression qu’il y avait un espion dans la pièce.

En tant que journaliste, Cooper s'est inspiré de William Bradford Huie, qui lui avait déjà donné le conseil simple et solide que «les écrivains écrivent», c'est-à-dire que vous travailliez aussi souvent que possible.

La photo préférée de Cooper est la photo de Wexler et de la vedette country Willie Nelson, devant le 3614 Jackson Highway de Muscle Shoals Sound, lorsque Nelson y a enregistré l'album de 1974 "Phases and Stages". Utilisant un rouleau du film du journal, il venait de prendre une photo de Nelson portant le haut-de-forme que Willie préférait et de Wexler portant une casquette de pêcheur grec.

"Si vous tirez avec un rouleau de Florence Times film, il est devenu leur ", dit Cooper. Pour gagner du temps afin de pouvoir échanger son propre film et conserver ainsi les droits d’image, il a demandé à ses sujets de changer de chapelle. «Changer les chapeaux a finalement amélioré la situation», déclare Cooper. «Cela lui donnait une symétrie différente de celle de l'avant. C’est sans aucun doute la meilleure photo que j’ai jamais prise.

«Et cela raconte une histoire phénoménale: si vous regardez l’image de près, Wexler tient un verre à moitié plein de bière. Eh bien, c'est quand Sheffield était encore sec. Mais (Muscle Shoals Sound) avait un baril de bière dans la cave du studio et c'était à peu près connu de tous. Mais les flics ont dit: "Eh bien, vous ne le vendez pas, donc nous ne vous dérangerons pas."

Parmi les autres musiciens que Cooper a aimés photographier, citons le batteur du groupe, Levon Helm («la personne la plus gracieuse que je pense avoir rencontrée, période») et le chanteur John Prine. Prine avait conduit à Sheffield dans une Ford Victoria noire des années 1950, prenant «tous les horizons et jamais plus de 35 mph», dit Cooper, pour enregistrer l'album «Storm Windows» de 1980 à Muscle Shoals Sound. «J'ai quelques superbes photos de lui avec cette voiture devant le studio au bord de la rivière», déclare Cooper.

Finalement, Prine et son photographe ont fini par inverser les rôles, à savoir qui documentait qui. Dans un studio, alors qu'il essayait de finir une dernière chanson pour le disque, “Prine” regarda d'un coin Cooper, assis par terre, appeler des filles au téléphone pour les inviter à une soirée de présentation de l'album. Prine a cristallisé le moment dans sa chanson «Je veux juste être avec toi»: «Pendant que je suis assis sur mon tapis de salon; Je regardais le nombre de femmes que je pensais avoir creusées. "

Des groupes de rock à haute puissance tels que The Rolling Stones et Rod Stewart sont venus au Muscle Shoals Sound pour rechercher le funkiness des disques à succès R & B enregistrés là-bas. Le rythme des petites villes des Shoals était également largement exempt de distractions et de tentations métropolitaines. La section rythmique de Muscle Shoals était axée sur l’enregistrement de musique au lieu d’en parler, mais lorsque Cooper est entré sur leur orbite, ils ont réalisé que «nous devions nous faire davantage connaître», a déclaré Hood. Cooper écrirait aussi sur la musique de Muscle Shoals pour Panneau d'affichage magazine.

Son CV varié incluait également du travail en tant que roadie. En collaboration avec LeBlanc & Carr, acteur principal de l'or débutant, il participait à la tournée de Lynyrd Skynyrd en 1977, qui s'est terminée tragiquement à cinq reprises, lorsque l'avion de Skynyrd s'est écrasé dans le Mississippi avant de se rendre à un concert à Baton Rouge. Cooper et LeBlanc & Carr ont fait une tournée en voiture, ils ne se trouvaient donc pas dans l’avion. Après l'accident mortel, Cooper travaillera plus tard avec le Rossington Band, mettant en vedette le guitariste de Skynyrd, Gary Rossington.

Enfin, Cooper a commencé à travailler chez Muscle Shoals Sound en tant qu’assistant à la production de 1978 à 1984. Avec Beckett, il a travaillé sur des albums de rockeurs comme Dire Straits et du guitariste Carlos Santana. Et ces deux disques chrétiens mentionnés ci-dessus de Bob Dylan. Il était fan de Dylan depuis le début des années soixante. Les sessions de Muscle Shoals Sound ont souvent révélé que Cooper travaillait avec Wexler, qui est devenu «très influent dans tout ce que j'ai fait». La plus grande chose qu'il a apprise de Wexler est «quand arrêter. C’était la seule chose que Jerry savait quand arrêter de jouer (un enregistrement) – c’était bien comme cela allait se passer – et c’était une des choses avec lesquelles d’autres producteurs avec lesquels j’ai travaillé se sont débattus. "

Vers le début des années 2000, Cooper se lie d’amitié avec les rockers sudistes underground Drive-By Truckers, dont le fils du chanteur Hood, le chanteur / guitariste Patterson Hood. Le chanteur et guitariste Mike Cooley, du groupe Truckers, basé à Athènes, en Géorgie, était à l’université de Florence, dans le nord de l’Alabama, en colocation avec Patterson, dans une maison de location louée de Howell Street. Cooley et Hood faisaient toujours partie du groupe alternatif local Adam’s House Cat quand ils ont rencontré pour la première fois Cooper, à Muscle Shoals Sound.

Cooley dit: «Il semble y avoir un gars comme (Cooper) dans presque toutes les scènes, vous savez? Cela n'est jamais devenu un artiste ou un musicien, mais simplement la compagnie des gens et des personnalités. Et raconter leurs histoires. Être un jeune journaliste du mouvement des droits civiques aurait pu l'envoyer dans cette voie. Cela l'aurait peut-être davantage intéressé à fréquenter des musiciens plutôt que de lancer des menaces de mort de la part de suprémacistes blancs. "

En 2017, Drive-By Truckers est l’un des groupes les plus respectés du rock et a une base de fans fidèle. Mais quand ils ont rencontré Cooper, le groupe avait du mal à trouver un pied-à-terre. Ils passaient des semaines dans une camionnette à ne jouer que, la plupart du temps, avec moins de 30 personnes, le Star Bar d’Atlanta étant l’un des rares endroits qu’ils pouvaient remplir. Ils ont également fait OK à Denton, au Texas et à Richmond, en Virginie. Touring for the Truckers impliquait ensuite de «dormir sur le sol» et de «ne pas manger beaucoup», dit Cooley. Mais dans cette camionnette sur ces longs trajets, les idées de ce qui allait devenir leur troisième album prenaient forme. Des chansons sur leurs sentiments complexes et conflictuels à propos du Sud. Des chansons qui changeraient l’avenir du groupe.

Le problème était que Drive-By Truckers n’avait ni contrat d’album ni ressources financières pour réaliser son album dans un studio approprié. Cooley raconte: «Nous allions le faire à notre façon, et Dick est quelqu'un qui aime vraiment le faire à votre façon.» Après quelques tentatives infructueuses pour enregistrer le record, les Truckers ont demandé à Cooper de venir à Birmingham pour une autre passe. Cet été-là, ils s'installent dans un espace situé sur la 3rd Avenue North, dans lequel travaillait la belle-mère de la société d'uniformes Cooley.

Au troisième étage, il y avait une grande pièce ouverte, avec des planchers de bois franc éraflés et des murs verdâtres crasseux. Elle ne contenait que les instruments des Truckers et l’enregistreur du bassiste Earl Hicks, y compris un magnétophone analogique Tascam.

Il n'y avait pas de climatisation. Les musiciens ont travaillé à partir de 18h. à 7 heures du matin, pendant les heures de fermeture de la société de l’uniforme. «C’était une atmosphère volatile parce que nous ne nous sommes pas vraiment amusés à faire ça», dit Cooley en riant. «C'était divin. Je ne sais pas pourquoi… Au centre-ville de Birmingham, en août, cela n’a jamais semblé une bonne idée. Il y avait une petite pièce dans le coin avant qui donnait sur la rue et il y avait une unité de fenêtre à l'intérieur. Donc, nous allions y aller et allumer cette chose et nous refroidir pendant quelques minutes, puis nous retournions dans le sweatbox et commençions à enregistrer. »Le groupe a mis un temps fou à obtenir une bonne prise d'une chanson, pour se rendre compte ensuite de la kickdrum mic avait été coupé par inadvertance. «Nous sommes allés en balistique.» Au cours des séances, Cooley a joué quelques guitares japonaises bon marché, dont un instrument vert en forme de zigzag et une copie Strat.

Dans ce désordre littéralement chaud, Cooper a servi de «sorte de conseiller spirituel» aux camionneurs de Drive-By, dit Cooley. «Il avait tellement de liens avec tant de choses sur lesquelles nous écrivions. Il était simplement présent et a peut-être fourni un contexte à certains des documents de temps en temps. »

L'album a été fait. Intitulées “Southern Rock Opera” et initialement auto-publiées à l’automne 2001, les chansons étaient intelligentes et crues. Des histoires de rouille et de crépuscule électriques ont alimenté des morceaux comme «Birmingham», «Zip City» et «Angels and Fuselage». «C'était le record décisif», explique Cooley. «C’est celui qui nous a mis sur la carte, qui nous a conduit à trouver un accord, à trouver un agent de réservation qui est toujours avec nous aujourd’hui, à recruter la direction et à réunir toutes les personnes nécessaires pour créer un public et en faire notre vivre, notre vocation. Et si cet album n’avait pas fonctionné ainsi, rien de tout cela ne serait arrivé, je ne pense pas. "

En lisant les notes du film "Southern Rock Opera", Cooper est choqué de constater qu’il a reçu un crédit de producteur, avec le groupe et mixeur David Barbee. "Je n’y suis pas allé avec l’intention de devenir producteur", déclare Cooper. «Mais ça m'a fait me sentir vraiment bien, c'est le moins qu'on puisse dire.» À l'époque, les Truckers avaient une trentaine d'années, payant des cotisations que beaucoup de groupes paient dans leur vingtaine. Cependant, Cooper, âgé d’une quarantaine d’années, était avec lui dans les tranchées, dormant même sous une table chez la belle-mère de Cooley. "Si vous restez sous la table, vous ne serez pas piétiné au milieu de la nuit", explique Cooper.

À un moment donné pendant les sessions du «Southern Rock Opera», il a conduit le groupe dans son break à un concert dans un Conyers, en Géorgie. ouverture de centre commercial. Sur le chemin du retour, le véhicule de Cooper est tombé en panne et ils ont tous dû rattraper leur retard sur les 40 derniers milles jusqu'à Birmingham avec une dépanneuse à retour arrière. Après la sortie du disque, Drive-By Truckers et Cooper ont sillonné le pays à plusieurs reprises dans une Dodge Van nouvellement acquise soutenant le «Southern Rock Opera», mettant 70 000 au compteur. David Hood, le père de Patterson, a déclaré: «Je suis étonné qu’il ait l’endurance et la force de le faire. Je pense qu'il les a aidés à éviter beaucoup de problèmes. "

Dernièrement, Cooper a travaillé sur deux projets de livre: l'un, un projet basé sur la narration de son temps avec Drive-By Truckers (il a également pris des photos de chaque concert qu'il a fait avec eux); et deuxièmement, un livre sur la musique de Muscle Shoals. Une exposition photographique itinérante est également prévue. Ses archives de photos contiennent environ 53 000 images.

«On m'a posé une question sur Facebook il n'y a pas si longtemps, a-t-il déclaré, à propos de« quand vous avez fait tout cela, avez-vous compris le potentiel qui se dessinait? »J'ai dit:« Oui. journaliste pendant 10 ans avant de me lancer dans le monde de la musique et je savais exactement ce que je voulais faire. Il y avait toujours une caméra chargée dans mon bureau en studio. »Ces dernières années, M. Cooper a été conservateur du Temple de la renommée de la musique de l'Alabama et membre du conseil d'administration de l'Alabama Folk Life Association. Il a également travaillé avec de jeunes artistes, dont le groupe américain Mississippi Stomp et le talentueux chanteur / guitariste Jay Burgess, qui fait maintenant face au groupe de rock alternatif de Florence, The Pollies. «J’ai essayé d’écarter le plus possible le peu que j’avais appris sur l’entreprise, pour aider les gens», déclare Cooper.

Il attribue sa malléabilité permanente aux premières leçons apprises de son grand-père, un travailleur de fer / joueur de baseball semi-cherokee. «J'ai acquis beaucoup de compétences de survie auprès de lui. Penser sur mes pieds. Et le fait que vous ne sachiez pas ce que vous faites n'est pas un problème tant que vous gardez la tête haute et que vous continuez à bouger. »Adolescent, Cooper devait faire exactement cela, sa mère étant souvent dans le sanatorium ou hôpital. "Les choses étaient très mercurial pour moi à cette époque."

Cooley dit que l’un des points forts de Cooper est «qu’il est capable de réunir ces artistes et musiciens dans la même pièce et de créer certaines de leurs histoires plutôt que d’être simplement à la périphérie». Un exemple de ceci est les fêtes à la maison de Dick Cooper, célèbres trois fois par an à des dates régulières. "De cette façon, je n'ai pas besoin d'inviter des gens", plaisante Cooper.

Installé dans son domicile de 3 000 mètres carrés à Saint-Florian, situé sur une falaise surplombant Shoals Creek, les soirées attirent généralement environ 150 invités pour une journée de cuisine du sud et de musique live. La soirée du soixantième anniversaire de Cooper a attiré 350 personnes et a été vantée par cinq groupes, dont Drive-By Truckers. Pendant les pauses, les jeunes musiciens locaux se lèvent souvent et jouent des instruments de musiciens chevronnés. «C’est un bon terrain d’entraînement», déclare David Hood.

Dans l’une des soirées de Cooper, les camionneurs de Drive-By devaient jouer un ensemble acoustique. Cooley explique que le guitariste Rob Malone a déclaré: «C'était juste dans le salon, se souvient Malone, et beaucoup de gens entassés dans une assez petite pièce. "

Après cela, Malone, qui avait déjà joué sur “Southern Rock Opera”, et les précédents disques de Truckers, dont “Pizza Deliverance”, avait quitté le groupe. Isbell, qui deviendra plus tard une star de country-rock solo, faisait partie du groupe. (Malone reste un guitariste chevronné et joue actuellement avec le combo montagnard local Rob Aldridge et The Promonents.) Patterson Hood et Isbell se sont tous deux fréquemment écrasés sur le canapé de la résidence précédente de Cooper. , une résidence de trois étages de type A à environ un kilomètre et demi de distance. Qu'en est-il de la musique de Muscle Shoals le touche? «C’est le peuple autant que tout. La réalité est que cela a toujours été un domaine musical. Vous pouvez revenir au chef Colbert, le chef de Chickasaw qui avait installé le traversier près de l'endroit où se trouve Cherokee, en Alabama, où il était connu pour ses événements musicaux.

Les photographies de Cooper ont été publiées dans le documentaire «Muscle Shoals» de 2013 sur l’historique des enregistrements de la région. Le film a suscité un nouvel intérêt mondial pour la musique produite là-bas et les habitants qui y contribuent. Sujets que Cooper défendait depuis 40 ans.

«Je pense que souvent, certains Shoals ont sous-estimé Dick et ont été frustrés d’essayer de faire en sorte que quelque chose de cool se produise», déclare Mike Cooley. «Mais il ne ferait que rebondir. Il est très résistant. Et il a vécu pour voir certaines de ces choses dont il avait toujours rêvé se produisent réellement là-bas. Les gens viennent en ville en tant que touristes, et je pense que c'est quelque chose que Dick a toujours vu le potentiel et ne pouvait pas amener les autres à le réaliser. Il ya de la musique live à ce moment-là, il n’y avait pas vraiment autre chose que les 40 meilleurs groupes de reprises, mais les gens jouent de la musique originale en direct. Il y a de jeunes artistes qui écrivent de très bonnes choses. Je pense que c’est plus que juste de lui attribuer une partie de cela. "

Cooper a déclaré: «Au départ, je disais aux gens de Shoals ce qui se passait ici, mais il était très facile de passer de cela à dire aux gens du reste du monde."

Pour consulter l'article complet, veuillez consulter http://www.al.com/entertainment/index.ssf/2017/11/muscle_shoals_bob_dylan_drive-.html

Zone patrimoniale reçoit deux subventions
Extrait de l'article de Jennifer Edwards sur TimesDaily.com:

La zone de patrimoine national Muscle Shoals a reçu deux subventions d’organismes de l’État de l’Alabama pour la réalisation de projets.
Le département du tourisme de l’Alabama a alloué 3 937,50 dollars à la zone patrimoniale pour mettre à jour le site Web de l’organisation.

La Fondation des sciences humaines de l'Alabama a octroyé une subvention de 1 260 USD pour une exposition itinérante destinée à accompagner le livre à paraître «La rivière Tennessee et le nord-ouest de l'Alabama» rédigé par Carrie Barske, directrice par intérim de la région patrimoniale, et Brian Murphy et Brian Corrigan, étudiants en histoire publique à l'Université du Nord de l'Alabama.
Le livre devrait sortir à l'automne 2018.

"La rivière Tennessee a influencé la culture et la vie ici dans le nord-ouest de l'Alabama pendant des centaines d'années, et à l'aube du XXIe siècle, elle continue de le faire", a déclaré Barske dans un communiqué de presse. "En se concentrant sur l'impact de la rivière, l'exposition se rendra dans des bibliothèques, des musées, des centres communautaires, des collèges, des archives et d'autres lieux."

Pour consulter l’article complet, veuillez consulter http://www.timesdaily.com/news/education/heritage-area-receives-grants/article_841bcb8a-e4c7-5a92-81e1-2a436168e6ab.html

Saison touristique d'automne
Extrait de l'article de John Dersham sur Times-Journal.com:

Le tourisme a connu une année record durant les saisons d'été et d'automne. L'un des principaux facteurs de notre croissance est le soutien important que nous avons reçu de la ville de Fort Payne pour nous permettre de générer un revenu supplémentaire de la taxe d'hébergement qui nous sera attribué à des fins de publicité et de promotion.

Au cours de l'été et de l'automne, nous avons diffusé des publicités à la radio, des annonces dans les médias sociaux, des magazines, des annonces sur Pandora, ainsi qu'une foule d'annonces sur le Web et de blogs faisant appel à diverses sociétés de médias. En outre, nous avons renommé notre logo et nous avons un tout nouveau site Web (www.visitlookoutmountain.com), à la pointe de la technologie, avec des fonctionnalités interactives pour les visiteurs, des vidéos et de nombreuses informations et photographies.

En plus de tous ces éléments, nous avons été présentés à New York avec une promotion majeure pour la réserve nationale de Little River Canyon et Lookout Mountain. Nous avons eu un gratte-ciel de 20 étages au Madison Square Garden de Little River Canyon et une montagne miniature Lookout Mountain avec Little River Canyon au Flatiron North Plaza. Les visiteurs montaient huit marches et, une fois au sommet de la montagne, visionnaient une vidéo en réalité virtuelle à 360 degrés du canyon. It appeared as though you were floating in the sky above the canyon and as you turned your body around you saw the entire canyon, the Little River, the falls, the sky and the cliffs of the canyon.

This project was funded by Alabama Tourism carrying the “Sweet Home Alabama” brand. Intermark Group which created the promotion on our behalf said there were more than 8 million viewer impressions. There was record growth at Little River Canyon this year and the visitor growth has been steadily increasing for a number of years.

It takes money to grow. Our potential visitors have many choices for their vacation days or weeks. We have to be aggressive in order to get our share. We have two things that happened this year. Our new first time visitors grew at an increased level due to our marketing and advertising plan and our return visitor population continues to come back to visit us once or twice a year. People love us from all over the southeast and it was very evident this fall. Mentone Colorfest in Mentone and Boom Days in Fort Payne both had record crowds of visitors spending the weekend or at least one night. In addition, fall visitors have filled our hotels, campgrounds; B&B’s and cabins since late September.

For the complete article please see http://times-journal.com/news/community/article_05093138-cb0b-11e7-a8eb-8f786793ecd0.html

Governor Ivey to Light Official State Christmas Tree
Governor Kay Ivey will light the state’s official Christmas tree during a special ceremony Friday, Dec. 1 at 5:30 p.m. on the front steps of the state Capitol.

“Lighting the Christmas tree at the Capitol is a wonderful, tangible, example of the peace and warmth the Christmas season brings,” Governor Kay Ivey said. “I hope every Alabamian will join us for this special event, as we kick off the holiday season.”
The tree-lighting ceremony will also honor first responders and other heroes. Christmas music will be performed by Will and Janet McFarlane, the husband and wife singing and songwriting duo from Muscle Shoals, and the 151st Army Band of the Alabama National Guard.

The Christmas tree is a 35-foot Eastern red cedar grown in Bullock County that was donated by Ray Allen owner of Feather’s Properties. It is adorned with more than 40,000 LED lights and 67 stars representing each of Alabama’s counties.

More information is available about the Capitol Christmas tree-lighting ceremony online at www.alabama.travel.

The Tennessee River Valley Stewardship Council celebrates the one year anniversary of the Mapguide Expansion
From the article on Cision PRWeb.com:

November marks the one-year anniversary of the expansion of the Tennessee River Valley Geotourism Mapguide. The expansion made all of the counties located in the Tennessee Valley eligible to participate in this unique program designed to help communities build economic and community sustainability using their natural place-based assets.

In November, 2016, the TRV Stewardship Council, with the support of the Tennessee Valley Authority, began an expansion of the mapguide from its original eastern boundaries to include the full Tennessee Valley. This decision brought the number of eligible states from four to seven, creating a multi-state, multi-partner organization of both rural and metro communities.

Over the past 12 months, the TRV Stewardship Council has been hosting meetings and training sessions across the seven-state area. The first west region state to complete the training was Alabama and the counties of the North Alabama Tourism Association, followed by counties in Mississippi, Middle West Tennessee, and Kentucky. “The mountain lake counties in North Alabama were leaders in not only understanding the benefits for small business and rural counties, but have been leaders in assisting other states,” said Julie Graham, site administrator. “They have been instrumental in giving small businesses a nationally recognized brand and Explore Tennessee River Valley social pages.”

The benefit to participating communities and businesses is the potential economic impact of the project. The U.S. Travel Association cites economic data for Public Land as supporting 378,000 jobs and generating 12billion in revenue in 2016. The Tennessee Valley Authority partnered with the University of Tennessee to study the economic impact of aquatic recreation on the Tennessee River Valley lakes. The final report published in March 2017, estimated the economic value at $ 1.1million per 1 mile on TVA managed shoreline. The report also concluded that rural communities had the most potential to benefit from recreation revenue.

The Tennessee River Valley is already recognized as a premier destination for fishing, boating, natural beauty, golfing and for its acres of public lands. What is not recognized is the wealth of history and cultural assets that define the region. The ongoing work of the TRV Stewardship Council is to connect the stories of these communities to the river’s ever-changing landscape with an end goal of creating sustainable socio-economic impacts.

This abundance of recreational streams, lakes, rivers and public lands coupled with the rich cultural assets, are located within a day’s drive of major urban centers such as Atlanta, Chicago, Indianapolis, Columbus, Charlotte, Philadelphia, Washington, DC, and Jacksonville, Florida. The Tennessee River Valley Geotourism Mapguide is providing opportunities to locals to share their stories, conserve the beauty of the region, and to inspire visitors to explore authentic experiences, while improving the lives of the people who live there. Now that is reason to celebrate!

For the complete article please see http://www.prweb.com/releases/2017/11/prweb14931243.htm

Alabama Music Hall of Fame hosts Christmas concert Dec. 5
From the article by Lisa Singleton-Rickman on TimesDaily.com:

The Alabama Music Hall of Fame will host “We’ll Be Home for Christmas” on Dec. 5 at 6:30 p.m.

The third annual Christmas concert is the Hall of Fame’s kickoff to the holiday season.

For the second consecutive year, entertainment will be provided by the trio of Aaron Wilburn, Bobby Tomberlin and Mark Narmore.

Wilburn is a singer/songwriter and comedian from Bobo who has been featured in the Gaither Homecoming Tour and videos.

Tomberlin is a singer/songwriter from Luverne who co-wrote the country hit “One More Day,” recorded by Diamond Rio. He has other songs recorded by artists Faith Hill, Kenny Rogers, Chris Young and Josh Turner.

Narmore, a singer/songwriter from Center Star, had the hit song “That’s What I Love about Sunday,” which earned the title of most played country song of 2005.

For the complete article please see http://www.timesdaily.com/news/local/alabama-music-hall-of-fame-hosts-christmas-concert-dec/article_4b0f76cd-92fd-5a61-9323-8fdd7ffbc6c4.html

Alabama 200 workshops conclude for this year in Fort Payne
The Alabama Bicentennial Commission will hold its last community workshop for 2017 in Fort Payne on Nov. 28 from 10 a.m. to 12 p.m. at the Little River Canyon Center.

The workshop has been developed by the Alabama Bicentennial Committee to share information, resources and funding opportunities regarding Alabama’s three-year bicentennial commemoration. The event is free and open to the public, but registration is required at www.alabama200.org.

From family reunions to school service projects, from museum exhibitions to common reading programs and from recipe collections to oral-history interviews, there will be many ways that individuals, groups and communities can involve themselves in the state’s milestone birthday.

For more information about the workshop and how you can be involved, visit www.Alabama200.org or contact Sam Blakely at Samantha.Blakely@bicentennial.alabama.gov, 334-242-5864.

Governor’s Mansion open for candlelight tours on Monday nights in December
Gov. Kay Ivey will open the Governor’s Mansion for candlelight tours on the first three Monday nights in December from 5:30 to 7:30 p.m.

Designers have volunteered their time to decorate the Governor’s Mansion and the neighboring Hill House for the candlelight tours. “This is the people’s house and I want to share it with them during this special Christmas season,” said Ivey.

Tickets for the tours are available free of charge at the gift shop prior to the tours each day. The gift shop is located at 30 Finley Ave. across the street from the side entrance of the mansion.

The interior design companies working on decorating the mansion include Southern Posies, Lynne Coker Interiors, Invision Events, Hollyhock Gallery, Limerence Design, Hibiscus House & Interiors and Katherine Trantham Interior Design.

Choirs scheduled to perform include the Trinity Presbyterian Church and Tuskegee University Golden Voices on Dec. 4, Albertville High School Vocal Ease on Dec. 11 and Prattville First United Methodist Church on Dec. 18.

The Governor’s Mansion is a 1907 Colonial Revival house located at 1142 South Perry St. in Montgomery and has served as the official residence for governors of Alabama since 1951. The neighboring Farley-Hill House became part of the Governor’s Mansion complex in 2003 and will also be open for the candlelight tours.

The mansion will be open for candlelight tours from 5:30 to 7:30 p.m. on Dec. 4, 11 and 18. More information is available about the Governor’s Mansion candlelight tours by going online at www.alabama.travel.

Holiday events across Alabama
Great family entertainment highlights holiday celebrations across Alabama. Events include everything from the Galaxy of Lights Tour at the Huntsville Botanical Garden to the lighting of the Christmas tree at the state Capitol in Montgomery. The Governor’s Mansion will also be open for special Christmas candlelight tours on the first three Monday nights in December.

More than 60 historical homes in Opelika will be part of the Victorian Front Porch Christmas Tour and Mobile will celebrate New Year’s Eve with their annual MoonPie drop.

The Alabama Tourism Department suggests the following holiday events. For a complete calendar of events listing see www.alabama.travel.

Birmingham- Christmas at Arlington
Arlington Antebellum Home and Gardens celebrates the holiday season on Dec. 1-3 with decorations of Christmas past by local floral designers.www.birminghamal.gov/about/city-directory/arlington-house/

Decatur- Christmas Tour of Homes
Decatur’s historic districts will be decorated and several homes will be open for tours during the Christmas Tour of Homes on Saturday, Dec. 9.http://www.decaturcvb.org/item/decatur-christmas-tour-of-homes

Dothan- Victorian Christmas
Celebrate a Victorian Christmas on Sunday, Dec.10 at Landmark Park. Sample turn-of-the-century desserts, sip hot chocolate or cider and try your hand at making traditional Christmas decorations. www.landmarkparkdothan.com

Gulf Shores and Orange Beach- Christmas lighted boat parade
Enjoy a lighted Christmas boat parade along the intercostal waterway in Gulf Shores and Orange Beach on Saturday, Dec. 9.www.mygulfcoastchamber.com

Huntsville- Galaxy of Lights Tour
The Galaxy of Lights Tour is Nov. 24-Dec. 31 at the Huntsville Botanical Gardens. Experience North Alabama’s largest holiday light extravaganza with a two-mile driving tour of the garden. www.hsvbg.org

Mobile- Moon Pie drop
Downtown Mobile welcomes more than 50,000 people each New Year’s Eve for an evening of celebratory activities leading up to the giant 600-pound electric MoonPie drop, laser light show and fireworks at midnight. The celebration begins with the cutting of the world’s largest edible MoonPie, followed by a second-line parade led by the Excelsior Band. www.mobilenewyear.com

Montgomery- Capitol Christmas Tree Lighting
Governor Kay Ivey will light the state’s official Christmas tree during a special ceremony Friday, Dec. 1 at 5:30 p.m. on the front steps of the state Capitol. Christmas music will be performed by Will and Janet McFarlane, the husband and wife singing and songwriting duo from Muscle Shoals, and the 151st Army Band of the Alabama National Guard.

The Christmas tree is a 35-foot Eastern red cedar grown in Bullock County that was donated by Ray Allen owner of Feather’s Properties. It is adorned with more than 40,000 LED lights and 67 stars representing each of Alabama’s counties. www.alabama.travel

Montgomery- Candlelight Tours at the Governor’s Mansion
The Governor’s Mansion will be open for special Christmas candlelight tours on the Monday nights of Dec. 4, 11 and 18 from 5:30 to 7:30 p.m. The historic 1907 Governor’s Mansion will be aglow with holiday lights and decorations.  Admission for the tours is free. www.alabama.travel

Opelika- Victorian Front Porch Christmas Tour
The Victorian Front Porch Christmas Tour is Dec. 6-10. Sixty historic homes in downtown Opelika will be transformed with colorful, nostalgic reminders of Christmas past. www.opelikavictorianfrontporchtour.com.

Theodore- Magic Christmas in Lights
Bellingrath Gardens and Home presents Magic Christmas in Lights from Nov. 24-Dec. 31. Bellingrath will be ablaze with poinsettias, Christmas mums, snapdragons, and more. Stroll through 3 million sparkling lights and more than 950 displays throughout the 65 acre garden estate. www.bellingrath.org

“Partner Pointer” for the tourism industry website
Featuring a video on your Partner location or event page is a great way to increase engagement. When doing so, remember these guidelines! Your video must first be on YouTube. Links from Facebook, Vimeo, etc. will not be approved. When adding a YouTube video, simply copy and paste the series of letters/numbers following the “V=” in your YouTube URL – rather than the entire URL – into the text box. To see how it’s done, check out this quick instructional video: https://www.youtube.com/watch?v=tasZjeB8UYw.

Need to update your Partner pager? Head over to http://partners.alabama.travel/users/signin today!

_______________________________________________

Tourism Tuesdays is a free electronic newsletter produced by the Alabama Tourism Department. It contains news about the state tourism department and the Alabama tourism industry.

The newsletter can also be accessed online by going to: www.tourism.alabama.gov

To subscribe to the newsletter please contact Dwayne O’Riley at: dwayne.oriley@tourism.alabama.gov

Alabama Tourism Department
www.alabama.travel

To be removed from opt-in list.

=> Centres d'accueil – Département du tourisme de l'Alabama Département du tourisme d'Alabama – Pancarte a vendre
4.9 (98%) 32 votes